Art

Zoom sur les artistes les plus célèbres de la culture nippone

L’histoire de la culture japonaise est immense et passionnante. Elle fascine le monde entier depuis la nuit des temps. On dit souvent que le Japon a inspiré les arts occidentaux comme en témoignent différentes œuvres artistiques telles que des peintures abstraites. Justement, voici les artistes les plus célèbres de la culture nippone !

Hasegawa Tohaku, Utamaro Kitagawa et Katsushika Hokusai

Plusieurs milliers de touristes internationaux viennent au Japon chaque année pour y découvrir divers événements culturels. D’autres s’y rendent pour des fins purement artistiques. Des jeunes curieux à la recherche de sources d’inspiration. Ils sont fascinés par des œuvres originales créées par des artistes célèbres à l’instar d’Hasegawa Tohaku. C’est un nom emblématique de la période pré-Edo. Même aujourd’hui des amateurs d’arts et des peintres professionnels viennent au Japon pour contempler ses œuvres. Hasegawa a marqué l’histoire de l’art nippon à travers son approche révolutionnaire. Elle consiste tout simplement à utiliser du monochrome et de l’espace négatif. Hasegawa met en avant deux styles distincts : un pinceau audacieux et expressif ainsi qu’un pinceau plus simpliste.

Parmi les artistes célèbres du Japon, figure notamment le grand peintre Utamaro Kitagawa. Il a gagné de la renommée grâce notamment à ses œuvres atypiques d’ukiyo-e et de bijinga okubi-e. L’héritage laissé par Utamaro s’avère riche, soit environ 2 000 peintures uniques. Les œuvres les plus connues sont des peintures de belles femmes à grosse tête. C’est ainsi qu’on lui a attribué des titres emblématiques de « maîtrise de la féminité » et « expert en femmes ». Il y a aussi Hokusai, l’auteur des célèbres peintures illustrant le Mont Fuji ou encore La Grande Vague. Impossible de ne pas citer son œuvre « Shinogawa sur le Tôkaidô, Trente-Six Vues du Mont Fuji (1831-1833). Katsushika Hokusai était à la fois un ukiyo-e et un graveur de la période Edo.

Nahoko Kojima et Utagawa Kuniyoshi

L’art japonais serait incomplet sans le fameux Kirie ou l’art du papier découpé. Nahoko Kojima en a déjà fait dès l’âge de cinq ans. Et grâce à cet exploit, elle est devenue l’une des plus célèbres artistes du Japon. Elle a vite gagné de la renommée internationale en réalisant de magnifiques pièces à la main. Des sculptures géantes en papier qui ont été exposées un peu partout dans le monde. La plus connue d’entre elles prend la forme d’une baleine de 32 mètres de long. Le célèbre artiste japonais Utagawa Kuniyoshi marque également l’histoire de la culture nippone à travers ses œuvres emblématiques et authentiques. C’est le maître incontesté de l’Ukiyo-e à la fin de la période Edo.

Les œuvres créées par Utagawa sont facilement reconnaissables. Des peintures atypiques illustrant des exécutions sanglantes, des démons ou encore des fantômes. L’article a également conçu des représentations gore de la violence aux couleurs vives. Les œuvres d’Utagawa sont devenus aujourd’hui la source d’inspiration des créateurs de mangas et d’animation. À noter que les peintres d’estampes japonaises séduisent des artistes du monde entier. Même le fameux Vincent Van Gogh a été fasciné par ces œuvres. D’après les archives, il avait en sa possession une collection de plus de 400 estampes. Les œuvres de l’artiste Hiroshiga ont beaucoup inspiré Van Gogh à cette époque (vers 1886).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.